DETAILLING AUTOMOBILE

Beaucoup se demandent « Qu’est-ce que le Detailing ? »
 
« Detailing » est le terme anglais pour désigner la cosmétique automobile ou la préparation esthétique automobile.
Il s’agit d’une pratique existant depuis de nombreuses années et très répandue dans les pays anglo-saxons.
Le Detailing c’est avant tout :
Un ensemble de techniques rigoureuses
Des produits efficaces et adaptés à chaque usage
La passion du travail bien fait
Pour effectuer une rénovation esthétique complète, on suit un processus composé de 7 étapes successives.

Qu’est-ce qui gâche l’esthétique d’un véhicule ?
Le manque de brillance
L’oxydation de la peinture
Les différents contaminants collés sur la peinture
Les micro-rayures
Ainsi, grâce à la succession de ces 7 étapes, la rénovation de peinture, souvent réservée aux professionnels, est accessible à tous.


A quel moment sont principalement créées ces micro-rayures ?
L’addition de produits peu performants (shampoing inadapté), de mauvais accessoires (éponge traditionnelle) et de mauvaises techniques (lavage avec 1 seul seau) favorisent considérablement la création de micro-rayures.
Un shampoing peu nettoyant demande un effort supplémentaire pour retrouver un véhicule propre. Le réflexe est de compenser la mauvaise qualité d’un shampoing en appuyant davantage sur sa carrosserie, ce qui se traduit souvent par l’apparition de nouvelles micro-rayures.

L’utilisation d’une simple éponge accumule les saletés, celles-ci seront alors réappliquées sur la carrosserie. Lors du processus de lavage, ces saletés restent en surface de l’éponge et agissent comme du papier de verre (très abrasif). Par conséquent, en nettoyant, ces saletés créent des micro-rayures.

De même, l’utilisation d’un seul seau (shampoing + eau) ne permet pas de nettoyer correctement son éponge ou gant de lavage entre chaque partie lavée. Ainsi, les restes de saletés emprisonnées peuvent également agir comme de légers
« abrasifs » sur la peinture et créer des micro-rayures !

Ces micro-rayures peuvent également être créées lors de l’application de polish, de cires ou autres produits en utilisant de mauvaises techniques et de mauvais accessoires.

De plus, de nombreux contaminants se fixent sur la peinture malgré un lavage régulier. Ces contaminants gâchent l’esthétique du véhicule et exigent des techniques et produits spécifiques pour les éliminer.

Pour retrouver et conserver une peinture belle et brillante, il faut :
Eliminer les contaminants
Corriger les micro-rayures
Redonner la brillance originale
Protéger la peinture
 
Mais surtout
Eviter de recréer de nouvelles micro-rayures les fois suivantes.
Des techniques et procédés professionnels permettent de retirer tous ces défauts et retrouver un véhicule aussi neuf qu’au premier jour !

 
Pourquoi 7 étapes ?
Ces 7 étapes vont alors vous permettre de restaurer votre véhicule pour le retrouver aussi neuf, voire même plus beau que le jour de sa livraison !

Pour restaurer et sublimer votre voiture, 7 étapes importantes:
ETAPE n°1 : Le Pré Lavage
ETAPE n°2 : Le Lavage
ETAPE n°3 : La Décontamination
ETAPE n°4 : Le Polissage
ETAPE n°5 : Le Lustrage
ETAPE n°6 : La Protection
ETAPE n°7 : La Finition & la Maintenance


Ces 7 étapes apportent un rendu exceptionnel, une couleur intense et une extrême brillance à votre carrosserie.
ETAPE 1 : Le Pré Lavage
Le prélavage permet de retirer les plus grosses saletés accumulées sur un véhicule sans aucune intervention manuelle.
Facilite l’étape suivante et minimise le risque de créer des micro-rayures.

ETAPE 2 : Le Lavage
Facilité par l’étape 1, le lavage est alors plus rapide mais surtout plus efficace tout en diminuant considérablement le risque de micro-rayures.

ETAPE 3 : La Décontamination
Touchez votre carrosserie ! Même parfaitement lavée, la carrosserie n’est pas lisse. La décontamination va rapidement redonner une extrême douceur à la carrosserie. Cette étape va retirer tous les contaminants collés sur la peinture pour laisser place à une surface incroyablement lisse. Cette étape permet aussi de favoriser la tenue et la durée des protections appliquées par la suite.

ETAPE 4 : Le Polissage (Correction/Suppression des défauts)
Cette étape corrige les imperfections d’une peinture en retirant :

l’oxydation (peinture ternie, voile terne)
les micro-rayures (tourbillons de fines rayures sur la surface du vernis)
les marques d’ongles au niveau des poignées de porte
les traces/auréoles créés par l’acidité des résidus d’insectes ou d’excréments d’oiseaux
les marques issues des pluies acides
les hologrammes

ETAPE 5 : Le Lustrage (Hydratation de la peinture)
La peinture et le vernis contiennent des huiles. Avec le temps, ces huiles disparaissent et la peinture devient plus terne. Il faut donc nourrir la peinture pour lui redonner son éclat d’origine. Cette étape n’est pas obligatoire pour des peintures récentes.

ETAPE 6 : La Protection
Afin de conserver le travail issu des étapes précédentes, il est important de protéger sa carrosserie à l’aide de cires de protection. Ces cires déposent un film protecteur, cette protection crée une barrière entre la peinture et les futures agressions extérieures. Certaines cires apportent une brillance et un effet déperlant intense. Cette étape protège le rendu obtenu à la suite des étapes précédentes, embellit considérablement la carrosserie et surtout, facilite les lavages suivants. Il est alors agréable de retrouver une finition parfaite en très peu de temps.

ETAPE 7 : La Finition & la Maintenance
Il est possible de prolonger la durée de protection des cires appliquées à l’Etape N°6 et par conséquent, conserver la finition et le rendu beaucoup plus longtemps. Après chaque lavage, cette étape permet de maintenir une excellente protection sur la carrosserie et lui redonner une brillance extrême. A chaque utilisation, vous retrouverez la finition et le rendu obtenu lors de la réalisation des 7 étapes.

Une fois les 7 étapes réalisées, votre véhicule sera bien plus brillant et protégé qu’au premier jour de sa livraison.

Ensuite, pour profiter longtemps de votre « nouvelle » carrosserie, les étapes n°2 et n°7 sont suffisantes ou les étapes n°1, n°2 et n°7 pour un véhicule très sale.
Retour à la liste Imprimer